Créer un nouveau rôle dédié 100% à la Vision

15 Déc, 2020

Temps de lecture : 5 minutes

l

Par Ceci Yip

Anna MUSZYNSKA

Anna MUSZYNSKA  

Incarnatrice de la Vision

Anna MUSZYNSKA s’est d’abord impliquée dans la Vision en tant que Relais Vision en Pologne. Forte de sa foi dans la Vision et de sa détermination à conduire le changement, elle a rejoint la Core Team Vision en tant que Co-leader du « Future of Sportspeople » en décembre 2019. Cette année, alors que la Vision est entrée dans sa phase de Co-Evolving, elle a quitté la Pologne pour la Belgique et créé son propre rôle d’incarnatrice de la Vision au service de ces deux pays.

Cet entretien a pour but d’en savoir plus sur son rôle et son histoire dans le processus de Vision.

Qu’est-ce qu’une incarnatrice de la Vision ?

“Je suis impliquée à 100% dans la Vision et j’ai trois responsabilités : définir et mettre en œuvre des projets alignés sur la Vision, aligner les projets existants sur la Vision, et créer un réseau avec les acteurs locaux. L’objectif à atteindre à court terme, pour 2022, est de faire en sorte que la Vision fasse partie intégrante des responsabilités quotidiennes des Décathloniennes et Décathloniens en Pologne et en Belgique. En s’efforçant de remplir cet objectif et en créant des synergies au sein du réseau mondial, notre but est de métamorphoser Decathlon d’ici fin 2025 pour que cette entreprise actuellement axée sur les produits se concentre sur les gens et les services.”

Pourquoi avons-nous besoin de quelqu’un qui incarne la Vision ?

“Les équipes de Decathlon United nous ont guidés pour co-créer notre mission, nos valeurs, notre sens et notre Vision. Elles sont parfaitement au courant de ce qui se passe dans le monde, et elles sont très agiles. Elles savent comment anticiper le changement et l’avenir. Ce qui manque, c’est le lien avec les autres entités de Decathlon, c.-à-d. nos magasins, entrepôts, centres de production, etc. Et donc, ce que je tiens à accomplir en tant qu’Incarnatrice de la Vision, c’est la connexion de ces deux parties entre elles, celle qui crée la Vision et celle qui la met en application au quotidien sous la forme de responsabilités. Ainsi nous générons de la valeur autour des gens, de la planète, mais aussi des bénéfices en agissant au sein d’une économie régénérative.”

Qu’est-ce qui t’a poussée à t’impliquer à 100% dans la Vision ?

“Il y a trois ans, j’ai assisté à un séminaire de Valeurs et Volontés III en Pologne, où j’ai rencontré Julie, l’une des membres de la Core Team de Decathlon Exchange. J’ai ressenti le besoin énorme d’être entourée par ces gens qui sont axés sur les résultats et liés à la Vision. Ils sont au sommet de la pyramide en matière d’épanouissement individuel et de capacité d’anticiper les choses. Ces personnes font ce qu’elles font pas uniquement à des fins lucratives, mais parce qu’ils croient en quelque chose et que leur vision personnelle est alignée sur la Vision de notre entreprise. C’est pour cette même raison que j’ai décidé de devenir Incarnatrice de la Vision.”

Pourquoi souhaites-tu inspirer les autres ?

“Si je peux le faire, alors n’importe qui peut le faire aussi. Je l’ai fait pour prouver aux gens que l’on peut accomplir ce qu’on veut et être qui nous voulons être. C’est la fin de l’ère où hiérarchie et structure pyramidale régnaient en maîtres. Peu importe le nom de ton rôle. Ce qui est important, c’est la personne que l’on est et dans quelle mesure on peut apporter sa contribution. Il convient également d’écouter les autres et de leur donner de l’autonomie, ainsi que d’être prêt et résilient afin d’anticiper l’avenir.”

Quelles sont tes ambitions concernant la Vision ?

“La Pologne et la Belgique ne sont que les premières étapes, et j’ai la grande chance de travailler avec tous les Relais Vision de la planète. Je consacre également mon temps à les aider parce que j’y crois vraiment et que je veux que les gens exploitent leur potentiel au maximum. Je tiens à faire en sorte que tout le monde connaisse et comprenne la Vision. Si chacun crée sa Vision sur la base de nos 5 objectifs, alors l’entreprise tout entière ira dans la même direction. C’est donc ce à quoi j’aspire. Je veux créer une synergie qui commence par une personne et sert au plus grand nombre.”